Une démarche de prise en charge psychothérapeutique s’impose souvent à nous lorsque la souffrance est trop importante, lorsque les symptômes sont devenus trop envahissants et encombrent notre quotidien.

Sous ces dehors inconfortables, il s’agit bien d’une invitation à marquer un temps d’arrêt, une pause afin de s’accorder du temps pour voir et entendre ce qui cherche à se dire par le biais de ce mal-être.

Dans une société où il faut aller vite, où la notion de la norme vise à s’imposer, il est question de remettre du sens là où, parfois, nous n’en percevons plus, de nous reconnaître à notre juste valeur, et ce dans l’objectif d’être en adéquation avec le chemin de vie que nous souhaitons emprunter.

Le travail thérapeutique s’appuie sur la relation transférentielle, il implique donc qu’il y ait ‘rencontre’, qu’un lien se crée, a minima lors de la première séance, pour que vous ayez envie de revenir, pour vous sentir suffisamment en confiance pour aborder ces points qui font souffrance voire résistance, pour aller au cœur de l’intime et de votre être. Ce n’est donc qu’au terme du premier rendez-vous (et après réflexion si besoin) que se décide la poursuite de la prise en charge, si elle me semble adaptée également.

A partir de là, une forme d’engagement se met en place, vis-à-vis du thérapeute, mais surtout vis-à-vis de vous-même pour que ce travail d’exploration, mené en alliance, porte ses fruits. Il s’agit d’une véritable responsabilisation qui permet d’être pleinement acteur/ actrice de sa vie. La régularité des rencontres (surtout au début du travail) est bien évidemment la base indispensable pour aller vers un allègement émotionnel et une véritable transformation.


1h de consultation : 50 €

1h30 de consultation : 65 €